ilovekonpa

Le site officiel du showbiz Haïtien.

Shabba defann madanm li

  Depuis le week-end écoulé, des photos montrant ce qui serait les parties intimes de l’épouse du Shabba, chanteur du groupe Djakout #1, circulent sur la Toile. Rumeurs ? Coup monté ? Buzz ? Intox ? Vérité ? Quoi qu’il en soit, tout le monde en parle.
Dans le camp de Djakout # 1, surtout chez les fans, c’est presque la panique, des interrogations. Cette situation a poussé le chanteur Shabba, affecté, à réagir à travers une note publiée sur les réseaux sociaux, le dimanche 27 janvier 2019, pour se défendre et prendre du même coup la défense de sa femme en portant un démenti formel à ces informations. La note stipule : « Mwen menm Hervé Anténor aka Shabba, mizisyen, konpozitè Djakout #1, mwen vle enfòme opinyon an ke swadizan imaj ak video k ap sikile pa gen anyen pou wè ak mwen e madanm mwen. Se yon kanpay pou destabilize m, detwi m e denigre m. Move aksyon sa yo afekte integrite m ak fanmi mwen, e nou mande gwoup moun k ap fè sa e k ap fè sikile move enfòmasyon sa yo pou yo pa kontinye. Mwen vle profite okazyon sa pou remesye tout moun ak fanatik mwen yo ki rele ou ekri pou sipòte m. »
Par ailleurs, dans un tweet de Roberto Martino, lead vocal de T-Vice, groupe éternel rival de Djakout #1, semble avoir réagi, laconiquement. « Karma is a… » lit-on dans sa publication. On comprend que l’artiste évoque l’adage de la roue qui tourne, ayant lui-même été victime de propos dénigrants vis-à-vis de son ex-femme à travers la méringue « Avili yo » de Djakout en 2014. Dans une note vocale WhatsApp, on peut entendre Roberto mentionner que sa famille, cinq ans après, subit encore les répercussions négatives d’une polémique qui avait gravement dérapé selon plusieurs.

Inventions, scandales, vérités, mensonges, démentis… En période de carnaval chez nous, surtout quand on est en compétition, tout est bon, tout se dit pour attirer l’attention des fans et rabaisser l’adversaire. C’est le cas de plusieurs groupes locaux. Entre Djakout #1 et T-Vice, par exemple, la polémique fait rage il y a belle lurette. Ces deux ténors du carnaval national se matraquent de tous les coups depuis près d’une quinzaine d’années. Les sujets traités dans leurs textes émanent de différents faits, allusions, incartades surveillés durant toute l’année précédant la période carnavalesque. Ces rumeurs alimenteront-elles la méringue 2019 des Vice2K ? Il n’est que d’attendre.
Gilles Freslet (gillesfreslet@yahoo.fr)

Have your say