Le site officiel du showbiz Haïtien.



Roody Rood Boy jouit de son succès



Son sacre au carnaval de Port-au-Prince, Roody Rood Boy le préparait depuis quatre ans. « C’est un rêve devenu réalité et j’ai beaucoup lutté pour ça.», avoue-t-il aujourd'hui. La côte de popularité plus élevée, toute la satisfaction et la voiture neuve, une Suzuki Vitara 2017, offerte par Caribe Motors SA que lui a values ce titre de champion, ne sont pas des cadeaux. Il a trimé dur afin de pouvoir en jouir. « C’est un objectif que j’avais depuis longtemps et Dieu m'a permis de le réaliser grâce à ma discipline. Même si j’ai commis beaucoup d’erreurs sur ma route, j’ai toujours eu la force de recommencer à zéro afin d'obtenir ce résultat que j'ai aujourd'hui. » Pourtant, au début de sa carrière, et même après sa 3e place au concours Digicel Stars en 2010, tout n’était pas rose pour Roody. Malgré sa rencontre en 2012 avec Olivier, fils aîné de l’ex-président Michel Martelly, sa carrière n'avait pas décollé. Cette collaboration ne lui permettait pas de mettre en avant que ses talents de chanteur et de compositeur dans des morceaux comme « Veye yo » et des méringues carnavalesques telles que « Pliye Kò w », « Brase lari a », « Kase lèzo » et « Ti Lèzanj ». En dépit du minimum de visibilité offerte par Olivier, cela ne lui suffisait pas. C'est pourquoi il a choisi de faire cavalier seul, même si Roody Rood Boy a récemment annoncé qu’il pourrait recommencer à travailler avec Olivier Martelly qui l’a contacté à ce sujet. Suite à sa rencontre avec Aspen Money, un beatmaker, envers qui il est très reconnaissant de ne pas l'avoir abandonné dans les moments difficiles, la couleur du succès s'annoncent. Ce dernier facilite la sortie du premier album de l'artiste intitulé « Fòk tèt ou la », comportant des morceaux comme « Pou m fè non mwen », « Karese m la », « Mwen renmen fanm », « Inosan yo », ou « Black la imòtel ». Un bel album très varié avec beaucoup de musiques à caractère social, que le chanteur considère comme presque perdu faute de moyens et de promotion. « L’album ne s'est pas vendu comme il se devait », a reconnu Roody Pétuel Dauphin. Après le carnaval, il continuera de faire la promotion dudit album tout en préparant déjà le deuxième. Mais l’un de ses plus grands objectifs pour 2017 est de produire Kenny qui est sous son label « Gwo bout Mizik Empire ». Entre-temps, Roody Rood Boy multiplie ses performances en Haïti et à l’étranger. Le 1er avril, Roody Rood Boy sera avec Bèl Plezi et Enposib à Tina Villa à Frères. Le 9 avril, il participera à la « Fête des Champions du carnaval 2017 » au parking de Muncheez à Pétion-Ville. Le 13 avril, il sera à Mirebalais Kay Bibine et le 15 avril 2017, Lakay Concept présentera pour la première fois, en Guyane, Roody Rood Boy à COULE MAHE-ABYMES aux côtés de DJ Roger et DJ Queen.
Gilles Freslet (gillesfreslet@yahoo.fr)

Exprimez-vous


comments powered by Disqus