Le site officiel du showbiz Haïtien.



L’album de 509 kidnappé



En 2005, 509 a sorti la chanson « Police » pour dénoncer ce qui se passait dans le business et mettre de l’ordre en tant que groupe musical responsable dans le secteur. En 2017, qui viendra mettre le holà à ce qui se passe au sein de cette formation musicale? Car, depuis quelques semaines, c’est la mésentente totale entre Kenny Desmangles, le chanteur vedette de 509, et le maestro Ralph Ménélas. En effet, le 23 mars dernier, devait sortir officiellement l’album « Kenbe pozisyon w » de 509, comme l’avait annoncé à vive voix Kenny Desmangles dans plusieurs médias d’Haïti et de la diaspora. Attendu par les fans, les mélomanes et les médias, ce disque n’a malheureusement pas pu sortir comme prévu. Pourquoi ? L’album a été, pour répéter Kenny Desmangles, kidnappé. Il n’a pas dit nommément par qui, mais tout le monde sait qu’il s’agit de Ralph Ménélas. Et dans une note de presse en date du lundi 10 avril 2017, le chanteur en guise d'excuses, écrit : « Avec tout le respect dû à mes fans, je tiens à présenter mes excuses pour le retard de cet album si attendu, avec des tubes de qualité produits avec la participation de personnalités musicales de haut niveau, et vous prie de croire que ce retard est dû à des raisons indépendantes de ma volonté. Depuis octobre 2016, j’entreprends des tournées médiatiques en Haïti et à l’étranger pour la promotion du nouvel album « Kenbe Pozisyon w » de 509 Again Ankò et, plus récemment, de la vidéo du tube « No more pain », qui malheureusement n’a pu aboutir ni à la sortie de l’album ni à la diffusion de la vidéo tel que promis. Durant toute ma carrière, j’ai toujours fait de la discipline, l’honnêteté, le dévouement et le travail assidu ma seule boussole. Toutefois, 509 Again Ankò est une entreprise avec des partenaires qui ont un manque de leadership, de collaboration, de discipline de mon associé, son manque de respect pour les promesses faites aux fans et sa récente incapacité de voyager sont la cause du retard de la sortie de l’album et de l’évolution du groupe. De plus, de mauvaises décisions prises à mon insu, tant dans la gestion du groupe que dans la stratégie promotionnelle, rendent la confiance et l’harmonie au sein de cette association impossibles. Dans le souci de garder la crédibilité que j’ai acquise à date, tant pour ma capacité de productions musicales de qualité que dans mon honnêteté, je prends désormais à titre individuel la gestion totale de mon groupe, de manière à rectifier ce retard inacceptable de la sortie du nouvel album et surtout soulager la soif des passionnés des productions de Kenny Desmangles. Dans un délai très court, l’album avec de nouveaux tubes et une meilleure version du groupe sera rendu public ! À tous les concernés, je tiens à rappeler que les compositions de Kenny Desmangles figurant sur cet album (Kenbe pozisyon w) et ailleurs sont enregistrés au bureau du droit d’auteur et leur utilisation sans autorisation est strictement interdite. La musique est ma passion et ma profession, le laxisme, les mesquineries et la méchanceté des autres ne sauront jamais minimiser mon talent et défier la volonté de Dieu», a écrit Kenny Desmangles. Cette déclaration de Kenny Desmangles semble ne pas faire plaisir à Ralph Ménélas qui a rapidement fait publier à son tour une note de presse. Dans une interview qu’il nous a accordé ce mardi 11 avril 2017, Ralph Ménélas a déclaré qu’il ne quittait pas 509 et a rappellé qu’en 2000, c’est lui et le reste de l’équipe qui avaient invité Kenny Desmagles à 509, à l'époque, il s’agissait de « Masaj ». Avant la sortie de l’album « Fake », ils ont changé le nom du groupe en 509. Donc, Kenny peut toujours former son groupe, mais 509 ne lui appartient pas parce qu’on l'y avait invité, car 509 a neuf membres », a lâché Ralph Ménélas. Concernant l’album qui n’est pas sorti, le maestro explique qu’ils (les musiciens) avaient une réunion avec Kenny Desmangles il y a un mois de cela, pour lui parler de sa décision de vivre en Haïti qui handicape 509, ce qui empêche au groupe de répéter. « Nous avons discuté avec lui sur notre décision de mettre un autre chanteur à ses côtés pour aider le business à avancer, il avait accepté. Deux jours après, c’est sur Facebook qu’on voit qu’il parle de l’album de 509 qui est kidnappé et raconte beaucoup de choses. Comme ce n’est pas seulement une affaire de Ralph Ménélas et Kenny Desmangles et qu'il y a d’autres personnes qui investissent leur argent dans le business, l’équipe a donc décidé d’exclure Kenny Desmangles encore une fois et nous avancerons sans lui », annonce le maestro Ralph Ménélas. En définitive, il y a quelques mois de cela, Kenny Desmnagles et Ralph Ménélas s’entendaient à merveille pour reconstituer 509 après une première cassure. Aujourd’hui, ils ont fini de travailler l’album après avoir passé des nuits blanches en studio sans compter les dépenses d’argent. Quand l’album doit sortir, ils sont divisés et ont pris la décision soit de gérer seul le groupe ou d’exclure l’autre de 509, au lieu de s’entendre.
Gilles Freslet (gillesfreslet@yahoo.fr)

Exprimez-vous


comments powered by Disqus