Le site officiel du showbiz Haïtien.



Kenny Desmangles : K-niway oui, Mass Konpa non !



De1998 à aujourd’hui, Kenny Desmangles dit SakeAyy ou Kennyway, est très présent sur l’échiquier musical haïtien. New York All Stars, 509 et Zenglen sont les trois principaux groupes dans lesquels le chanteur a roulé sa bosse, durant ses vingt ans de carrière, dans la musique de chez nous. Ayant abandonné 509, son Area Code Konpa fondé en 2000, pour rejoindre Zenglen en 2006, ce très bon chanteur a passé 10 ans dans la bande à Brutus avant de la quitter en février 2015, pour aller reconstituer, avec le maestro Ralph Ménélas, 509. Alors que la sortie officielle de l'album « Kenbe pozisyon w » était prévue pour le 23 mars 2017, Ralph Ménélas l’a confisqué la veille de cette date, ce qui a été à la base du départ de Kenny Desmangles du groupe. Ayant laissé Ralph Ménélas avec son 509, Kenny Desmangles avait annoncé la constitution de son propre Favonaï, sonnant comme la bande à Ménélas, mais écrit différemment en lettres (Favonaï). Ayant beaucoup de difficultés à vraiment lancer Favonaï, Kenny Desmangles gérait pratiquement seul quelques petits gigs avant d’en faire quelques autres avec Mass Konpa, à Paris et en Haïti. Cette collaboration marchait tellement bien et promettait tellement qu’après des pourparlers avec l’ex-chanteur de 509, Gracia Delva, très confiant, avait déjà annoncé de fortes possibilités pour Kenny Desmangles d’intégrer Mass Konpa, le temps de bien observer le groupe, les choses et de s’adapter au pays.L'honorable sénateur attendait que cela arrive. Kenny Desmangles, lui, après avoir joué avec Mass Konpa lors de l’affiche tandem Gabel/Mass Konpa le 27 août 2017 à Backyard, avait annoncé un petit voyage aux Etats-Unis. Et voilà qu'il revient en Haïti avec un nouveau projet de groupe musical. Oui. K-niway, c'est le nom du nouveau « djaz » de Kenny Desmangles. Un nom qu’il a tiré du sobriquet Kennyway, que Richie lui avait donné lorsqu’il était à Zenglen, et qu’il avait bien vendu dans la chanson « Mwen p ap tounen » (Kennyway) qu’il a chantée sur l’album « 5e vitès » (menm ti bagay la) sorti en 2008. Depuis, il l’utilise toujours. Après avoir tenté d’appeler son groupe Favonaï, pour éviter toutes confusions, il a préféré appeler son projet K-niway. Ce groupe est constitué de musiciens comme Kenny Desmangles, (chant), Josseley Arboite a.k.a. Saj (guitare) ,Dubery Lanose dit Nono dwèt dife a (keybaord), Manès Augustin surnommé El Magico (keyboard), Pierre John Sahouard (tambour), Tima Hubermane dit Mamàn gong (percussionniste), Louis Marckenson Marckens (batterie) et René Jean Baptiste (basse). Ce sont pour la plupart d’anciens musiciens de Fasil, Leson, Buzz, Back Up et Barikad Crew. K-niway a été présenté à la presse le mercredi 25 octobre 2017, au restaurant Aoli de l’Allamanda hotel, à Pétion-Ville. Au cours de cette conférence de presse, deux nouveaux morceaux, « Pasyans » et une adaptation de « One call away », qui devaient être sur l’album « Kenbe pozisyon’w » de 509, et la vidéo de la chanson « No more pain » ont été soumis à l’appréciation de l’assistance. Déjà prêt, l’album sortira peut-être en décembre. En attendant, les autres albums font leur chemin. Kenny Desmangles croit au projet de son K-niway dont la grande première est prévue pour le 18 novembre 2018 à La Réserve, à Pétion-Ville. Et maintenant, Gracia Delva devra penser à un autre chanteur pour Mass Konpa.
Gilles Freslet (gillesfreslet@yahoo.fr)

Exprimez-vous


comments powered by Disqus