Le site officiel du showbiz Haïtien.



Ça se gâte entre Nu-Look et T-Vice !



La Nuit de la Musique, l’un des kick-off parties de la 1re édition du Festival Ayiti Mizik, réunissait sur la même scène, à Rendez-vous 33, Nu-Look et T-Vice. Une soirée à moitié réussie Les quelques centaines de gens présents malgré le froid et le mauvais temps ont beaucoup attendu. En effet, il était minuit passé et aucun des deux groupes ne voulait jouer avant l'autre jusqu’à ce que la bande à Arly Larivière cède et accepte de se lancer. Il était 12h 41 a.m. lorsque Nu-Look fit son apparition. Arly, visiblement mécontent, salue le public qu’il remercie pour sa patience. Servi d’un son médiocre, le groupe a commencé sa partie avec « Haïti, quel espoir », dès lors le public a commencé à s’approcher du stage. Le groupe a ensuite enchaîné avec « C’est compliqué », pour le bonheur du public qui reprochait à Arly ses interminables prises de paroles, d’autant que l’heure avançait à grand pas. Ensuite, le groupe a exécuté « Rien que toi », « Until when » que les gens ont repris en chœur. D’autres morceaux comme « Loving you » et « À qui la faute » ont fait le bonheur de l’assistance. Il était déjà plus de 2h du matin quand Nu-Look a mis fin à sa prestation. Toutefois, Arly Larivière n’a pas manqué d’exprimer son mécontentement pour ce qui s’est passé à Rendez-vous 33. Tonymix, assurant la relève, a mis l’ambiance pendant une bonne vingtaine de minutes avant de céder le podium à T-Vice. Toujours avec le son de mauvaise qualité du début, la bande à Roberto Martino, privé de James Cardozo, a lâché les notes de « M anvi gate w » en présence d’un maigre public. Roberto Martino a cependant tenu a expliqué l’incident en disant que depuis le 1er janvier, Zagalo avait envoyé un message au manager de T-Vice (Jessie Al-Khal) pour lui informer que le groupe jouerait après Nu-Look. « Après 25 ans, si on est toujours là, c’est grâce à notre talent et à la discipline dont nous avons toujours fait preuve. Cela ne nous pose aucun problème de nous produire avant ou après. Si Nu-Look n’était pas au courant, ce n’est pas de notre faute. C’est Zagalo qui a mal géré la programmation et qui peut-être a commis l’erreur. Je ne veux pas qu’on nous pointe du doigt et qu’on nous envoie de petites flèches. T-Vice est un groupe qui règle ses comptes au carnaval. Si un groupe veut entrer en polémique avec nous, il doit pouvoir monter sur un char de carnaval, au minimum. J’ai un seul adversaire qui s’appelle Djakout », a lâché Roberto Martino en direction d’Arly Larivière avant de jouer « Moving on ». On a appris que cet incident s’était déjà produit entre T-Vice et Nu-Look en Floride, lors d’une soirée où l’un ne voulait pas jouer avant l’autre. Y a-t-il un problème entre la bande à King Arly et le Vice2K ?
Gilles Freslet (gillesfreslet@yahoo.fr)

Exprimez-vous


comments powered by Disqus