Le site officiel du showbiz Haïtien.



Gran Fanm Production marchera pacifiquement à Port-au-Prince pour revendiquer le droit des femmes artistes



Gran Fanm, une production qui présente généralement des spectacles, des foires artisanales et qui met en valeur les femmes, informe la population en général qu’à l’occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars prochain, elle organisera le jeudi 1er mars 2018 une marche pacifique pour inviter les pouvoirs législatif et exécutif, la ministre à la Condition féminine, le ministre de la Culture, le directeur général du CONATEL à se pencher sur les problèmes auxquels sont confrontés nos jeunes artistes. « Les chaines de télévision diffusent des feuilletons pendant que les œuvres des artistes pourrissent dans les tiroirs. Les artistes femmes sont absentes des fêtes culturelles; les promoteurs n’organisent pas d'événements avec nous. Le Parlement ne vote aucune loi en notre faveur. Même le ministère à la Condition féminine et aux Droits de la femme ne sait rien de nous, ne parlons pas du ministère de la Culture. Il n’y a pas de budget pour nous et si nous ne couchons pas avec eux, ils ne nous donnerons aucun coup de pouce. Il y a des femmes artistes en Haïti qui peuvent rivaliser avec Rihanna, Beyoncé ou encore Jennifer Lopez, mais ils ne nous vendent pas. Ils nous empêchent d’évoluer. Nous ne faisons que des corvées, nous travaillons pour rien. Alors, nous allons marcher pacifiquement contre tout ça le jeudi 1er mars 2018 à Port-au-Prince », a déclaré Valéry Tayette. Cette marche débutera à 10 heures du matin au haut de Canapé-Vert aux environs de Iguana Café pour arriver jusqu’au Bicentenaire, en direction du Parlement haïtien, annoncent les responsables dans une note de presse datée du 15 février 2018. Toutes celles et tous ceux qui se retrouvent dans cette démarche sont conviés à venir apporter leur support à cette marche, font savoir les initiatrices.
Gilles Freslet (gillesfreslet@yahoo.fr)

Exprimez-vous


comments powered by Disqus