Le site officiel du showbiz Haïtien.



Non Mass Konpa p ap bay vag !



Ne demandez jamais à Mass Konpa, le groupe du sénateur Gracia Delva, de « bay vag nan kanaval », parce qu’il ne le fera pas ! En effet, Gracia Delva, surnommé dans le temps par la presse l’enfant terrible de la musique haïtienne, a presque tout fait dans le HMI dans les beaux jours de sa carrière. Mais se hisser au rang des ténors du carnaval avec Mass Konpa reste un vrai défi pour le sénateur. Gracia Delva rappelle toutefois avoir été sacré champion à trois reprises du carnaval, en 1994, 1995 et 1996 avec Djakout Mizik. Parfois, tellement déçus du passage catastrophique de Mass Konpa au défilé carnavalesque, certains disent que si ce n’était pas respect pour Gracia Delva et son statut de superstar ou encore pour ses accointances politiques, on devrait priver le groupe de char. Depuis une douzaine d’années qu’Il fait partie du cortège carnavalesque, à Port-au-Prince comme en province, l'honorable sénateur est tout simplement incapable de faire l’unanimité côté performance alors que dans les soirées dansantes (bals, festivals), il propose toujours beaucoup en termes de spectacle. Non seulement il fait le show mais aussi le groupe joue bien et donne du plaisir à ses fanatiques, comme ce fut le cas le 6 janvier 2018 à la 1re édition de Ayiti Mizik Festival à la Henfrasa. En 2018, Mass Konpa a fait tout ce qu’il devait faire pour participer au carnaval. Il a sorti une bonne méringue carnavalesque intitulée « Depatcha w » featuring G-Shytt et Ricky Juste de K-Dans ainsi que sa vidéo réalisée par Robinson. Encore une fois, le comité du carnaval, qui faisait plus un travail politique que culturel dans le choix des groupes pour le défilé, a sélectionné, à tort ou à raison, Mass Konpa parmi la vingtaine de chars autorisés à sortir au Champ de Mars les 11, 12 et 13 février 2018. Pendant les trois jours gras, le comité du carnaval a failli à sa mission de bien organiser les festivités. Il ne voulait pas ou ne pouvait pas faire respecter son autorité. Et Gracia Delva, sénateur qu’il est, n’a pas du tout aidé en ce sens car, défendant l’intérêt de son groupe, il n’a pas respecté l’ordre des chars du comité, à l'instar de Sweet Micky et de plusieurs autres groupes. Ce manque d'autorité a donné comme résultat l’échec cuisant du carnaval 2018 « Ayiti sou wout chanjman ». Ant Mass Konpa ak Ticket, kiyès ki pou bay vag ? Très attendu cette année encore, le palmarès de Ticket après les festivités carnavalesques a fait des vagues. Certains sont contents et satisfaits des résultats, d’autres sont fâchés, frustrés et mécontents du verdict de Ticket. C’est le cas de Gracia Delva et de toute l’équipe de Mass Konpa qui sont en colère contre le magazine pour avoir dit que Mass Konpa « mèt bay vag » dans le défilé du carnaval haïtien, en se basant sur l’ensemble de sa participation au carnaval. Pourtant cette année, selon ce que rapportent Gracia Delva lui-même, son équipe, quelques uns de ses fans, certains confrères proches du groupe et quelques journalistes et animateurs indépendants, n’a pas été mauvais pendant deux des trois jours grâce à une bonne sonorisation et un peu d’animation. Cependant, d’autres journalistes et animateurs estiment qu’à côté du désordre orchestré par Gracia Delva au défilé en ne respectant pas l’ordre imposé par le comité, Mass Konpa s’empressait de passer au Champ de Mars au lieu de prendre le temps nécessaire pour créer de l’animation en vue de satisfaire les carnavaliers... sans parler du peu de monde qui accompagnait son char ! Gracia Delva, très en colère et mécontent du classement de Ticket, dans une courte vidéo postée sur Internet a non seulement rejeté ce palmarès en disant clairement « ke l p ap bay vag » mais a demandé de préférence à Ticket de « bay vag ». De toute façon, même si Mass Konpa n’était pas mauvais cette année au carnaval, Gracia Delva, après toutes ces années à participer à cette activité, ne peut pas être fier et se contenter seulement de dire que son groupe « pa t mal ane sa a». Il est temps qu’un grand groupe comme Mass Konpa qui aura 15 ans d’existence cette année pour presque autant de participations au carnaval, avec un grand chanteur comme Gracia Delva, fasse mieux. Il doit beaucoup plus à ses fans et au public. D'ailleurs, avant le carnaval, le chanteur en était conscient. Il pense pouvoir le réaliser grâce à de grands efforts. Gracia s'arme de patience et de courage et croit qu’il finira par sortir de cette catégorie. Combien d’années encore faut-il donner à Gracia Delva et à Mass Konpa pour être bons, extraordinaires ou même devenir champions au carnaval comme T-Vice, Djakout #1, Kreyòl La et récemment Roody Roodboy ? De Gerostar en passant par Djakout Mizik, juste avant de quitter le pays pour rejoindre Zenglen, groupe avec lequel il a connu d’énormes succès en 1999, Gracia Delva a passé plusieurs années à dominer, comme chanteur showman, la musique haïtienne avant d’être déporté des États-Unis le 31 décembre 2002 pour avoir été en contravention avec l’immigration américaine. Une fois retourné en Haïti, Gracia a fondé en 2003 son propre groupe Mass Konpa avec lequel il a fait L’Europe (France, Belgique), les Antilles (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Bahamas) et l’Afrique (Togo, Bénin, Côte d’Ivoire) en 2009. Mass Konpa allait changer de nom en 2013 pour s’appeler « Le Konpa », mais pas pour longtemps. Mass Konpa aura 15 ans l’été prochain. Son chanteur Gracia Delva a été élu député de Marchand Dessalines deux fois (2011 et 2015) avant de devenir sénateur de la République en 2017. Mass Konpa se rendra le 17 mars 2018 au Chili pour se produire à Unión Latino Americana. On souhaite que Gracia Delva accepte l'idée de Ticket et abandonne cette arène ou encore finisse un jour par finalement gagner avec Mass Konpa cette bataille du carnaval. Est-il trop tard ? Non, il n’est jamais trop tard pour bien faire !
Gilles Freslet (gillesfreslet@yahoo.fr)

Exprimez-vous


comments powered by Disqus