10 artistes chantent « Nou an danje »

ilovekonpa

10 artistes chantent « Nou an danje »

C’est à la salle « Horizon » de l’hôtel Montana que Panos Caraibes et le ministère de l’Environnement ont officiellement lancé, le lundi 3 novembre 2014, la chanson et la vidéo de « Nou an danje » dans le cadre d’une campagne de sensibilisation sur le changement climatique et la conservation de la biodiversité du projet « Atis pou anviwonman » en collaboration avec le PNUD, la SAH, le CEPF et la PSC- CC.

Parmi les dix artistes ayant composé, enregistré et chanté « Nou an danje », on cite Belo, Jean Jean Roosevelt, BIC, Darline Desca, Princess Eud, Stanley Georges, Rutshelle Guillaume, Nathalie Jean, K-libr’ et Tamara Suffren. Ils ont cru dès le premier jour dans la campagne et se sont donné corps et âme pour une chanson faite pour interpeller les décideurs politiques au plus haut niveau de l’État à prendre des mesures coercitives urgentes pour freiner l’expansion galopante de la dégradation de notre environnement. Elle doit aussi tirer la sonnette d’alarme pour que le simple citoyen qui, via ses actions quotidiennes, contribuent consciemment ou inconsciemment à fragiliser davantage notre environnement physique déjà si précaire », a fait savoir Daphnée Charles, officier de programme à Panos Caraibes et coordonnatrice de cette campagne.
Selon elle, la chanson « Nou An Danje », vidéoclipée, veut sensibiliser toutes les couches de la population haïtienne sur les conséquences du changement climatique et invite tout un chacun à s’impliquer dans les activités visant à réhabiliter et protéger l’environnement, et du coup, conserver les richesses de la biodiversité du pays.

Outre la chanson qui va tourner en boucle dans les radios à travers le pays et aussi sur les réseaux sociaux, un vidéoclip sera en rotation sur les télévisions locales et sur Youtube. Cet outil de sensibilisation met en évidence les effets du réchauffement climatique sur Haïti et l’engagement des artistes dans le cadre du projet « Atis pou Anviwonnman ».

Supportée par le ministère de l’Environnement, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la Fondation Macarthur, la Société Audubon Haïti, Le Critical Ecosystem Partnership Fund (CEPF) et la Plateforme de la société civile sur le changement climatique, le projet ‘’Atis pou Anviwonnman’’ sera ponctué d’une série de diffusions de spots de sensibilisation. Il s’agit pour Panos de renforcer les campagnes en cours et d’obtenir les résultats espérés par tous les acteurs engagés dans cette mobilisation de longue haleine.
Rappelons que l’organisation régionale Panos Caraïbes a été créée à Washington en 1986 et elle travaille en Haïti depuis 1989.

Have your say

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.