23 ans de danse pour Tempo Plus, une danse pour le compas

ilovekonpa

23 ans de danse pour Tempo Plus, une danse pour le compas

Originaire de Furcy, fils d’un ancien diacre, danseur, professeur de danse de salon, formé à L’ENARTS au cours des années 90, il a étudié la Communication à La Faculté des Sciences Humaines juste avant de continuer avec sa formation en danse surtout aux Etats-Unis. Il est directeur de l’Académie de danse Tempo Plus fondée en 1993 et professeur de danse de salon à L’ENARTS depuis 98. Rockfeller Pierre a aussi créé La Fédération Haïtienne de danse sportive et sociale. Tempo Plus, qui s’appelait au départ « Ballroom dancing club », avec comme slogan « Bouger c’est beau, danser c’est Tempo » se situe au numéro 36 de l’avenue Panaméricaine, Pétion-Ville. L’école de danse qu’il dirige a actuellement 23 ans d’existence.
Rockfeller a par ailleurs enseigné la danse en Allemagne au cours des années 99-00
Durant toutes ces années, Rockfeller, à Tempo Plus, a enseigné la danse à beaucoup de gens qui vivent aux Etats-Unis et qui ont aujourd’hui leur propre école dont James Salsa, son frère Pauly Roosevelt Pierre qui font parler d’eux en Argentine, etc.
Depuis 2005, Tempo Plus organise deux à trois soirées chaque week-end. Le vendredi, Tempo Plus est à Montana ; le samedi, ces soirées sont organisées à son local au # 36 de l’avenue Panaméricaine où les gens viennent toujours s’amuser en famille.
A Tempo Plus, les cours de danse (en grand/petits groupes ou particuliers) sont dispensés du lundi au dimanche de 7 h am à 10 h pm par une dizaine de professeurs des deux sexes. Des cours à domicile sont aussi proposés. L’horaire y est très flexible. Selon Rockfeller Pierre, une personne d’aptitude moyenne, après 12 heures de cours, sera à l’aise dans la pratique d’au moins trois danses.
En matière de danse, l’artiste préfère le tango argentin et la salsa. Toutefois sa danse de cœur est le compas. Cependant, à Tempo Plus, dit-il, le plus souvent, les gens viennent pour apprendre à danser la salsa et le compas, surtout les hommes.
Selon M. Pierre, il n’y a pas une compétition ouverte entre les écoles de danse, puisqu’il y en beaucoup, mais il y a de préférence un challenge. Ainsi, nuance-t-il des écoles qui font des choses positives voudraient être comme Tempo Plus, tout comme Tempo Plus les observe toujours pour voir comment les dépasser en continuant de travailler.
Après 23 ans d’existence, Rockfeller Pierre déclare que l’école de danse Tempo Plus se positionne bien pour jouer le rôle de leader en matière de danse à Port-au-Prince. Il concède néanmoins qu’elle n’est pas seule sur le terrain et il y a d’autres écoles qui font beaucoup d’efforts.
Depuis 2005, Tempo Plus organise toujours des activités en son local à l’avenue Panaméricaine et dans d’autres espaces comme l’hôtel Montana.
A l’occasion de la fête de la danse, les 29 et 30 avril 2016, Tempo Plus avait organisé respectivement à l’hôtel Montana et à son local un beau spectacle sous le thème « Vin boukante pa » où Stanley Matheus et Pauly R. Pierre étaient invités d’honneur. Le programme était très riche, avec diverses tendances musicales.
Le samedi 28 mai 2016, Tempo Plus organisera à 8 h pm un spectacle baptisé « Mamans superstars 2016», qui mettra en vedette les étudiants de l’école.
Une danse pour le compas
On parle souvent d’un problème de danse pour le compas. Pourtant, il y en a beaucoup, selon Rockfeller, qui a même déclaré qu’il ignorait qu’il pouvait transmettre le compas comme une danse. Ainsi il a travaillé sur une méthode, avant de présenter, en 2005, sur la TNH, l’émission « Au pas du compas », afin de montrer aux gens comment danser le rythme de Nemours Jean-Baptiste.
« Il y a une danse compas et même  »des danses » compas, tout comme il y a plusieurs styles dans la salsa. Mais, en général, en Haïti, nous sommes très folkloriques. Et comme ce genre nous appartient, nous pensons que les étrangers ne peuvent pas le pratiquer, et nous ne l’avons pas rendu officiel. Je me critique aussi d’avoir pris du temps avant de l’officialiser en 2005 sur la Télévision Nationale d’Haïti. Et quelque part, ça m’a laissé un goût amer dans la bouche, parce que, certes j’avais touché le public, mais je n’en ai pas profité officiellement pour le vulgariser à l’échelle nationale », a fait savoir Rockfeller.
Comment danser le compas ? Le patron de Tempo Plus déclare que le compas est une meringue lente qui se danse sur pratiquement deux beats : un-deux, un-deux.

Rockfeller travaille pour la danse classique du compas après ses recherches qu’il a commencées à Tempo Plus et présentées depuis 2005 sur la TNH. Ce document sera achevé avant la fin de l’année 2016, promet l’auteur, et sera partagé avec le grand public. « Du point de vue réalisation et sur le plan technique, c’est fait. Par exemple, si un Japonais ou un Chinois a besoin de danser le compas, j’ai une méthode pour lui permettre d’y arriver. Mais le grand obstacle jusqu’à présent, c’est que, ce que j’ai trouvé dans la salsa et le tango, le rythme de base, on ne l’a pas dans le compas !
N’oubliez pas que nous sommes très prolifiques dans le style compas ; chacun le joue d’une façon. Pour quelqu’un qui l’écoute, il écoute tout simplement le son différent, mais pour quelqu’un qui le danse et le danse professionnellement, il se pose beaucoup de questions. Alors, pour résoudre ce problème, il serait bon qu’on se mette d’accord avec un technicien pour créer un rythme de base. Moi, j’aimerais créer la danse avec un thème qui s’assoit sur une musique de base, une base rythmique ; et je pense que des musiciens comme Richie, Arly Larivière et Djakout # 1 pourraient le faire. Ils peuvent réaliser une musique thème de la danse du compas. Et je souhaite rencontrer et échanger avec ces musiciens pour tout leur expliquer, leur dire ce que je veux faire exactement. Je lutte pour l’aspect universel de la danse parce que je pense qu’elle peut donner un grand coup de pouce à la musique haïtienne. Car la danse aide à beaucoup de rythmes, même ceux qui font fureur aux Etats-Unis. Les danses permettent aux autres nations de les accepter beaucoup plus. », conclut Rockfeller Pierre de Tempo Plus.

Have your say